Imperator
  • Imperator
  • Imperator

Imperator

Descriptif
7568507
15€80

star_border
Description

Métal : Argentan
Diamètre : 41 mm
Poids :
31g
Tranche :
lisse
Atelier de gravure
: Monnaie de Paris

L’Imperator fut le premier d’une série de trois paquebots transatlantiques allemands à triple hélices et trois cheminées : le Vaterland et le Bismarck construits par la Hapad Line pour assurer les traversées de passagers.

Baptisé par le kaiser en personne, l’Imperator effectue son voyage inaugural en 1913. Il était à l’époque le plus grand paquebot du monde, jusqu’à l’arrivée du Vaterland en 1914.

L’Imperator portait en figure de proue l’aigle impérial. Ce paquebot “roulait” beaucoup ce qui lui valut le surnom de “Géant Boiteux” et faillit compromettre sa carrière commerciale.

Pour remédier à cela, on modifia les superstructures ainsi que les cheminées et du lest fut ajouté dans le fond de ses cales.

Peu de gens savent qu’entre 1897 et 1914 avec une flotte considérable de bateaux parmi les plus rapides et dotés d’une luxueuse décoration intérieure – notamment l’Imperator – les Allemands occupaient une place majeure dans le commerce transatlantique, faisant une concurrence redoutable aux Anglais dans la course au profit. La compagnie Hambourg-Amerika Line comptait 194 navires et le Lloyd Nord Allemand 135, tandis que La White Star Line et la Cunard en possédaient respectivement 33 et 29. Les Allemands ont de plus tenu le record de vitesse transatlantique, détenant le légendaire “Ruban bleu”, de 1897 jusqu’en 1907. La déclaration de la Première Guerre mondiale mis un terme à cette suprématie.

C’est Charles Mewes, décorateur de l’Hôtel Ritz à Paris qui conçut l’architecture intérieure de l’Imperator. Albert Ballin, le directeur de la compagnie Hambourg-American Line invente le restaurant-pension marine à la carte en collaboration avec le célèbre Carl Ritz pour l’hôtellerie.

Après avoir également collaboré avec Carl Ritz au Grand Hôtel de Monte-Carlo, c’est le prestigieux cuisinier français Auguste Escoffier (1846 – 1935), inventeur de la “Pêche Melba”, qui fut désigné, lors d’un séjour sur l’Imperator pour diriger les services de bouche de l’Empereur. Guillaume II lui dira à cette occasion : “Moi je suis l’empereur d’Allemagne, mais vous, vous êtes l’empereur des cuisiniers”.

Au début du premier conflit mondial, l’Imperator reste inactif à Hambourg pendant toute la durée de la guerre. Les Allemands le donneront plus tard à la marine américaine au titre de dédommagement de guerre et il devient un navire de transport de troupes.

Le navire sera donné ensuite à la Cunard Line, pour remplacer la perte du RMS Lusitania. Il est rebaptisé RMS Berengaria et fut un des vaisseaux amiraux de la compagnie, jusqu’en 1938.

Il finit sa carrière en 1946, chez un ferrailleur.

L’Imperator s’inscrit dans la légende et le sillage que laissèrent derrière eux sur l’Atlantique les plus grands paquebots du monde.

Le saviez-vous ?
Des Grooms incontournables...
Le groom est l’une des figures les plus populaires et les plus représentatives du “service” offert aux riches passagers sur les grands paquebots. À peine sorti de l’enfance, toujours souriant, alerte et dévoué, il incarne la jeunesse et la vitalité et il est corvéable à merci. Sa tenue, d’abord bleue, devint rouge sur le “Normandie”. Reconnaissable entre tous avec sa toque et le spencer à col officier et les rangées de boutons dorés, c’est un figurant de choix lors de séances photos à bord. Il disparaît, remplacé par de jeunes adultes, lors de l’instauration des nouvelles lois sur le travail des enfants.

Vos garanties & Avantages Collectionneur
  • Spécialiste de la numismatique depuis plus de 40 ans
  • Une sélection rigoureuse par des experts confirmés
  • Un service de qualité et personnalisé
  • Satisfait ou Remboursé