Great Eastern
  • Great Eastern
  • Great Eastern

Great Eastern

Descriptif
7568505
7€
15€80

star_border
Description

Métal : Argentan
Diamètre : 41 mm
Poids : 31g
Tranche : lisse
Atelier de gravure :
Monnaie de Paris

 

Le “Great Eastern” est un paquebot transatlantique anglais lancé en 1858. Il est le premier paquebot géant et le plus grand navire jamais construit à son époque. Son autonomie est telle qu’il n’est pas nécessaire de le réapprovisionner en charbon entre la Grande-Bretagne et la côte Est des États-Unis.

Le “Great Eastern” est le premier paquebot géant de l’histoire. Il est quatre fois plus grand que ses contemporains. Il est lancé en 1858, après de nombreuses difficultés techniques – un premier lancement raté –, il est remis à l’eau trois mois plus tard. Pour la première fois, sa double coque est entièrement construite en tôle d’acier de 19 mm. Témoin toutefois des temps anciens, sa propulsion est mixte – voile et vapeur – et se fait par des roues à aubes de 17 mètres de diamètre et par hélice.

Le “Great Eastern” est l’oeuvre d’un homme, l’ingénieur Isambard Brunel. Avant de se lancer dans la construction du paquebot, il était déjà connu pour la construction de nombreux ponts, une ligne de chemin de fer et quelques navires à vapeur. La Great Ship Company décide d’exploiter le navire sur l’Atlantique Nord et espère transporter entre 4 000 et 5 000 passagers à chaque traversée. Le 17 juin 1860 le “Great Eastern” appareille de Southampton en direction de New York. Il ne transporte que 43 passagers, dont 8 invités, et ils ne sont que 200 lors de son retour. Il effectue la traversée en huit jours et douze heures ce qui lui vaut le prestigieux Ruban bleu. Les voyages suivants ne sont pas plus fructueux et le paquebot n’étant jamais rempli, il est finalement vendu.

Commence alors une deuxième carrière pour le Great Eastern. À défaut de voyageurs, il sert de navire câblier pour le télégraphe. Une partie des salons et des cabines passagers est démontée pour laisser plus de place aux gigantesques câbles : 4 200 km de câble entre l'Angleterre et les USA. Cette nouvelle fonction va durer jusqu'en 1874, avec de brefs essais, toujours infructueux, de transport de passagers. Jules Verne participe à l’un de ces voyages et s'en inspire pour son livre “Une ville flottante" quelques années plus tard.

Mais à l’heure de la révolution industrielle, les compagnies s’équipent et décident de construire des navires spécialement conçus pour la pose de câbles. Plus exploité, le “Great Eastern” va rester à l’abandon dans les ports de Liverpool, puis Dublin, pour finalement être racheté et démantelé par un ferrailleur en 1888.

Une rumeur a circulé selon laquelle, les cadavres à l'état de squelette de deux ouvriers riveteurs auraient été retrouvés entre les deux coques, ils auraient été enfermés là par accident lors de la construction du paquebot. Le “Great Eastern” a largement contribué à la légende des grands transatlantiques en restant pendant près de 50 ans le plus grand et le plus moderne des navires. Mais il était malheureusement trop en avance sur son temps. Beaucoup de techniques utilisées pour sa construction n'étaient pas encore parfaitement maîtrisées à l’époque. Cependant, son concept novateur inspirera beaucoup de constructeurs à partir de la fin du XIXe siècle.

Le saviez-vous ?
Le "Great Eastern" inspira Jules Verne et aussi Victor Hugo
Le grand Hugo dans “La Légende des Siècles” écrit : [...] Le dernier siècle a vu sur la Tamise Croître un monstre à qui l'eau sans bornes fut promise, Et qui longtemps, Babel des mers, eut Londres entier Levant les yeux dans l'ombre au pied de son chantier. Effroyable, à sept mâts mêlant cinq cheminées Qui hennissaient au choc des vagues effrénées, Emportant, dans le bruit des aquilons sifflants, Dix mille hommes, fourmis éparses dans ses flancs, Ce Titan se rua, joyeux, dans la tempête ; Du dôme de Saint-Paul son mât passait le faîte ; Le sombre esprit humain, debout sur son tillac, Stupéfiait la mer qui n'était plus qu'un lac [...] (Victor Hugo, La Légende des Siècles, Tome II, Vingtième siècle, Pleine mer)

Vos garanties & Avantages Collectionneur
  • Spécialiste de la numismatique depuis plus de 40 ans
  • Une sélection rigoureuse par des experts confirmés
  • Un service de qualité et personnalisé
  • Satisfait ou Remboursé