Léon XIII  (1810- 1903)
  • Léon XIII  (1810- 1903)
  • Léon XIII  (1810- 1903)

Léon XIII (1810- 1903)

Descriptif
1550615
17€80

star_border
Description

Métal : Cupronickel
Diamètre : 41 mm
Poids : 31g
Tranche : cannelée
Présentation : sous capsule

Fils du comte Lodovico Pecci et de la comtesse née Anna Prosperi-Buzi, Vincenzo Gioacchino Raffaele Luigi Pecci est né à Carpineto Romano, près de Rome en Italie, en mars 1810. Élève chez les jésuites à Viterbe, il poursuit son enseignement au collège de Rome (1824-1832). Après de brillantes études, il rejoint l'Académie des nobles ecclésiastiques puis l'université Sapienza de Rome. Diplômé d'un doctorat de théologie, de droit civil et de droit canon, il est ordonné prêtre en décembre 1837. Il occupe dans un premier temps la fonction de nonce à Bruxelles, puis en 1846, il est nommé archevêque de Pérouse. Quelques années plus tard il devient cardinal.

En 1878, un conclave est organisé afin d'élire le nouveau pontife. C'est le premier conclave qui se tient depuis que la papauté avait perdu les États pontificaux. Vincenzo Gioacchino Raffaele Luigi Pecci est élu pape au troisième scrutin et il est couronné en privé dans la chapelle Sixtine le lendemain de son soixante-huitième anniversaire. Le successeur de Pie IX décide de prendre par la suite le nom de Léon XIII. C'est le 256e Pape de l'histoire.

Au cours de son pontificat, il s'emploie à favoriser l'accès à la connaissance : il accorde des chartes aux universités dans plusieurs pays, il ouvre la bibliothèque et les archives secrètes du Vatican aux chercheurs et encourage la recherche biblique. Il publie quantité de lettres encycliques, poursuit inlassablement sa défense de la liberté de l'Église; et tente de réconcilier l'esprit moderne avec la tradition chrétienne.

En 1886, il réussit à lever les interdits frappant le culte catholique et la liberté d'action imposée dans le “Kulturkampf ” (ou combat pour la culture) un conflit qui opposa le Chancelier du Reich Otto von Bismarck à l'Église catholique et au Zentrum (parti des Catholiques allemands). En 1891, Léon XIII, dans l'encyclique “Rerum Novarum” (Les Choses Nouvelles) prend position, sur le plan éthique, face à la situation sociale issue de la première Révolution industrielle en Europe et en Amérique du Nord, sur la condition des ouvriers. Une encyclique assurément novatrice pour l'époque, et qui donne un élan puissant à la doctrine sociale de l'Église. On le surnomme ainsi le “Pape des ouvriers”.

Après un long règne de vingt-cinq ans qui le mena jusqu'au début du XXe siècle, Léon XIII s'éteint à l'âge de 93 ans, le 20 juillet 1903 dans la cité du Vatican. Enterré à la Basilique Saint-Jean de Latran, il laisse à ses successeurs et à l'humanité tout entière un extraordinaire héritage.

Vos garanties & Avantages Collectionneur
  • Spécialiste de la numismatique depuis plus de 40 ans
  • Une sélection rigoureuse par des experts confirmés
  • Un service de qualité et personnalisé
  • Satisfait ou Remboursé