United States 1952
  • United States 1952
  • United States 1952

United States 1952

Descriptif
7568510
15€80

star_border
Description

Métal : Argentan
Diamètre : 41 mm
Poids : 31g
Tranche : lisse
Atelier de gravure
: Monnaie de Paris

Avant les années cinquante, les États-Unis n’avaient jamais joué un rôle majeur dans la fantastique épopée des liaisons transatlantiques. Sans doute n’ont-ils pas voulu que se referme cette page majeure de l’histoire maritime sans la marquer d’une empreinte inoubliable.

Dès son voyage inaugural, le 3 juillet 1952, le “United States” pulvérise le record du “Queen Mary” en 3 jours, 10 heures et 40 minutes, à la vitesse moyenne de 33,59 noeuds, atteinte grâce à son dispositif de propulsion surpuissant de plus de 240 000 chevaux.

Cette puissance avait été établie à dessein, dès l’origine de la construction du paquebot, car la Marine américaine avait souhaité utiliser ce navire, en cas de nécessité, pour le transport rapide de troupes. Il n’en reste pas moins vrai que, même si des navires non-conventionnels arrivent aujourd’hui à faire mieux, on peut considérer que le “United States” restera l’ultime lauréat d’un siècle de compétition acharnée pour le prestigieux Ruban Bleu.

Rappelons pour mémoire, que cette course au prestige se joue à l’époque sur deux tableaux principaux : la vitesse et le luxe. Le premier critère est symbolisé par ce fameux Ruban bleu qui, depuis 1890, est porté par le navire qui réalise la meilleure vitesse moyenne sur un parcours chronométré entre deux amers de chaque bord de l'océan.

La traversée transatlantique reste encore le symbole d’un certain art de vivre pour quelques-uns. Rien n’est trop beau pour transporter entre l’Europe et le nouveau monde les vedettes, personnalités de la politique et de la littérature issues de toutes les nationalités.

Mais au coeur de ces années cinquante, “United States” va connaître la fin de l’âge d’or des paquebots. Les “géants des airs” vont détrôner peu à peu ces “géants des mers”… Le changement se produit en 1957, où pour la première fois, le nombre de passagers traversant l’Atlantique Nord par avion atteint celui des inconditionnels des paquebots, soit 1 million de personnes environ.

La première traversée aérienne commerciale par un appareil à réaction entre New York et Paris est réalisée le 26 octobre 1958 avec un quadriréacteur Boeing 707. La traversée est réduite à environ huit heures. Les paquebots ne pouvant concurrencer l’avion sont alors reconvertis pour des croisières d’un nouveau type qui se développent, notamment dans les Caraïbes. Finalement, les paquebots sur l’Atlantique Nord, comme sur la plupart des autres lignes régulières, vont avoir un petit sursis avant de disparaître.

Le “United States” est resté en service sur les liaisons transatlantiques jusqu’à son désarmement à Norfolk en 1969. Il fut remorqué à Philadelphie en 1996. Sept ans plus tard, en 2003, la Norwegian Cruise Line annonçait son rachat et sa réhabilitation en navire de croisière de luxe, une opération particulièrement longue et coûteuse qui ne devrait pas s'achever avant 2010.

En attendant cette “renaissance” future d’un paquebot de légende, il est indéniable que le “United States” a été révolutionnaire, le plus rapide et technologiquement le plus avancé par rapport aux autres navires de l'époque. Il a contribué à l’extraordinaire épopée du transport transatlantique. Il figure, malgré son grand âge, parmi les rares paquebots encore en service ou en passe de le redevenir.

Le saviez-vous ?
Le photographe "guignoliste"...
Comme le coiffeur, le barbier ou le masseur, le service photographique est une concession allouée par la compagnie à un commerçant de son choix. Le photographe qui exerce à bord doit verser une redevance annuelle et une commande d’un certain nombre de clichés est convenue pour le service de presse et de publicité. Le photographe marin travaille jour et nuit. Le fruit de son ouvrage dépend du nombre de clichés vendus pendant la traversée entre les deux ports. Il “chasse” des images pendant des heures pour les développer la nuit. À 7 heures du matin, elles sont exposées à la vente. Dans la journée, certains photographes exercent en plus un petit travail singulier, celui de “guignoliste”. En effet, le théâtre de Guignol était alors une seconde chambre noire pour divertir les enfants, à bord.

Vos garanties & Avantages Collectionneur
  • Spécialiste de la numismatique depuis plus de 40 ans
  • Une sélection rigoureuse par des experts confirmés
  • Un service de qualité et personnalisé
  • Satisfait ou Remboursé