Canonisation de Jean XXIII
  • Canonisation de Jean XXIII
  • Canonisation de Jean XXIII

Canonisation de Jean XXIII - 2014

Descriptif
1550918
17€80

star_border
Description

Métal : Cupronickel
Diamètre : 41 mm
Poids : 31g
Tranche : cannelée
Présentation : sous capsule

 

Issu d’une famille nombreuse de milieu modeste (quatorze enfants), Angelo Giuseppe Roncalli est né le 25 novembre 1881 à Sotto il Monte, près de Bergame en Italie. Il entre au séminaire à l’âge de 12 ans où il suit le cursus ecclésiastique classique. 

À 23 ans, après avoir effectué son service militaire et obtenu un doctorat en théologie, il est ordonné prêtre et célèbre ainsi sa première messe. Il exerce en même temps la profession de professeur d’histoire de l’Église au séminaire de Bergame. Pendant la Première Guerre mondiale, il rejoint le service des santés des armées, avant de devenir aumônier militaire. Puis, en 1919 il devient directeur spirituel du séminaire. En 1925, Pie XI le promeut évêque et l’envoie en Bulgarie, puis à Istanbul, en tant que visiteur et ensuite comme délégué apostolique. En 1945, il devient nonce apostolique de Paris. Quelques années plus tard, il est élevé à la dignité de cardinal et patriarche de Venise. 

En 1958, alors âgé de 77 ans, Angelo Giuseppe Roncalli est élu Pape. Sur la place Saint- Pierre, des milliers de personnes rassemblées le saluent par de formidables acclamations. Il prend ainsi par la suite le nom de Jean XXIII, succédant en cela à Jean XXII (1244-1334). C’est le cardinal Canali (doyen des cardinaux diacres) qui pose sur les cheveux blancs de la sainteté, la tiare aux 3 couronnes, symbole des trois royautés : un nouveau règne pontifical commence ! 

Dès le début de son pontificat, Jean XXIII met l’accent sur l’aspect pastoral de sa charge. Il fut le premier pape, depuis Pie IX, à sortir de l’enceinte du Vatican, pour s’établir à la basilique Saint-Jean du Latran, lui permettant de mieux assurer son rôle d’évêque de Rome. Considéré comme un pape “de transition”, il marquera cependant l’histoire de l’Église en convoquant le concile Vatican II (1962-1965). Son désir était d’insuffler un nouvel élan à la vie religieuse catholique par la remise à jour de ses enseignements et de son organisation. Grand théologien, il est l’auteur de nombreuses encycliques. 

Jean XXIII disparaît le 3 juin 1963 à Rome, avant la fin du concile Vatican II. Celui que l’on nommait le “bon pape” fait partie des figures tutélaires de l’Église du XXème siècle. Il sera béatifié par le pape Jean-Paul II le 3 septembre, lors du Jubilé de l’An 2000. Le 30 septembre 2013, le pape François a présidé un consistoire ordinaire public, qui a fixé au 27 avril 2014 la messe de canonisation des “Bienheureux” Jean XXIII et Jean-Paul II (1920-2005). Le “bon pape” Jean XXIII est désormais SAINT pour l’éternité.

Vos garanties & Avantages Collectionneur
  • Spécialiste de la numismatique depuis plus de 40 ans
  • Une sélection rigoureuse par des experts confirmés
  • Un service de qualité et personnalisé
  • Satisfait ou Remboursé