Première Guerre mondiale
  • Première Guerre mondiale
  • Charles de Gaulle 1890 - 1970

Première Guerre mondiale

Descriptif
1550837
17€80

star_border
Description

Métal: Cupronickel
Diamètre: 41 mm
Poids: 31 g
Tranche
: cannelée
Présentation : sous capsule

 

Diplômé de l’école de Saint-Cyr en 1912 et affecté au 33ème régiment d’infanterie à Arras, le lieutenant Charles de Gaulle n’a que 23 ans lorsque la Première Guerre mondiale éclate, le 2 août 1914. C’est l’occasion pour le jeune officier, militaire de carrière, d’essuyer véritablement son premier baptême du feu. Mais De Gaulle joue de malchance, durant ce conflit il sera blessé à trois reprises et fait prisonnier. 

Il est blessé une première fois à Dinant, dans les Ardennes belges, dès le 15 août 1914. Soigné par des civils, il repart au combat et est nommé capitaine quelques mois plus tard. À la tête de la 7ème compagnie du 33ème RI, le 10 mars 1915, il est à nouveau blessé à la main gauche, lors de la Bataille de la Somme. Le 2 mars 1916, alors que la Bataille de Verdun fait rage à Douaumont, sa compagnie est écrasée sous le feu appuyé et continu de l’armée allemande. Le jeune capitaine est blessé d’un coup de baïonnette à la cuisse gauche, il perd connaissance. Il constate, à son réveil, qu’il est prisonnier de guerre. Il tentera, en vain – pas moins de cinq évasions – avant d’être transféré au camp d’Osnabrück, en Basse-Saxe et dans d’autres forteresses militaires en Bavière. Pendant 30 mois, De Gaulle est alors condamné à vivre la Première Guerre mondiale derrière les barreaux. 

L’homme d’engagement et de courage, qui prendra 25 ans plus tard, l’une de ses plus belles “revanches” sur l’Histoire fut très affecté par sa détention durant la Grande Guerre, comme en témoigne une lettre adressée à sa famille : “[…] N’avoir pu assister à cette victoire, les armes à la main, c’est pour moi un chagrin qui ne se terminera qu’avec ma vie...” Il faut attendre l’armistice du 11 novembre 1918, pour que Charles de Gaulle recouvre enfin la liberté. Il reçoit alors trois médailles : la Croix de Guerre 1914-1918, la Croix de la Légion d’Honneur et la médaille des évadés.

Vos garanties & Avantages Collectionneur
  • Spécialiste de la numismatique depuis plus de 40 ans
  • Une sélection rigoureuse par des experts confirmés
  • Un service de qualité et personnalisé
  • Satisfait ou Remboursé