Charles VII (1403-1461)
  • Charles VII (1403-1461)
  • Charles VII (1403-1461) Revers

Charles VII (1403-1461)

Descriptif
1550693
17€80

star_border
Description

Métal : Cupronickel
Diamètre : 41 mm
Poids : 31g
Tranche : cannelée
Présentation : sous capsule

Le règne de Charles VII, dit “le Victorieux ” ou encore “Charles le Bien Servi”, couvre l’une des périodes les plus riches en événements de l’Histoire de France. Roi indissociable de l'épopée de Jeanne d’Arc, il réussit à renverser une situation compromise pour se faire sacrer à Reims le 17 juillet 1429. Il gouverne tour à tour une France déchirée par la guerre, occupée aux trois quarts, exsangue, puis l’État le plus fort et le plus unifié d’Europe.

Avant dernier fils de Charles VI, Charles VII est né en 1403. En 1418, en pleine guerre civile, l’héritier de la couronne doit quitter Paris, aux mains des Bourguignons, et se réfugie à Bourges où il prend le titre de régent.

En 1420, la Reine Isabeau de Bavière fait signer à Charles VI le traité de Troyes qui fait de l’Anglais Henry V l’héritier du roi de France. Mais deux ans plus tard, les morts successives du roi anglais, le 31 août 1422, et de Charles VI, le 21 octobre, laissent la France déchirée entre deux souverains : Henri, roi de France et d’Angleterre, un enfant d’un an et Charles VII, le “roi de Bourges”.

Le pays tombe peu à peu aux mains des bandes de Bedford et des Bourguignons. Les Anglais décident de mettre un terme à la résistance du roi de Bourges en s’emparant d’Orléans.

Charles VII sentant le danger se réfugie en Touraine dans la ville de Chinon. C’est dans cette ville que le 23 février 1429, une jeune fille de dix-sept ans lui demande audience. Cette dernière lui affirme qu’elle a entendu des voix qui lui ont intimé l’ordre de sauver Orléans et de le faire sacrer à Reims comme roi de France. Elle se nomme Jeanne d’Arc. Contre toute attente, elle lève le siège d’Orléans le 8 mai 1429 et amène ensuite son roi jusqu’à Reims, alors en territoire anglais, où il recouvre sa légitimité après son sacre, le 17 juillet 1429.

Malgré l’arrestation de Jeanne d’Arc en 1430, le roi Charles VII continue sa lutte contre les Anglais. En signant le traité d’Arras en 1435, il se réconcilie avec le Bourguignon Philippe le Bon. En 1450, la victoire de Formigny lui permet de récupérer la Normandie. Trois ans plus tard, la bataille de Castillon met fin à la reconquête du royaume sur les Anglais.

Pendant tout ce temps, le roi Charles VII va aussi jeter les bases des institutions essentielles au gouvernement monarchique. Avec l’aide de son grand argentier Jacques Coeur, il habitue ses sujets à l’impôt permanent. Il restructure son armée.

La fin de sa vie est assombrie par les intrigues de son fils, le futur Louis XI ; hanté par la peur d’être empoisonné, il s’enferme à Mehun-sur-Yèvre, où il se laisse peu à peu mourir de faim. Après 40 ans de règne, le roi Charles VII s’éteint en 1461.

Le saviez-vous ?
“À coeur vaillant rien d’impossible”. Jacques Coeur

Doué d’un étonnant sens des affaires, Jacques Coeur (1395-1456) amasse rapidement une énorme fortune en spéculant d’abord sur les métaux précieux, puis en réinvestissant judicieusement dans le commerce avec les pays entourant la Méditerranée. De riche il devient puissant et célèbre. Il est nommé argentier du roi Charles VII, à qui il prête 20 000 couronnes pour financer sa lutte contre les Anglais. Il peut alors à satiété soupirer : “à vaillant cuers, rien d’impossible”, devenu : “À coeur vaillant rien d’impossible” !

Vos garanties & Avantages Collectionneur
  • Spécialiste de la numismatique depuis plus de 40 ans
  • Une sélection rigoureuse par des experts confirmés
  • Un service de qualité et personnalisé
  • Satisfait ou Remboursé