PRESIDENT - Emmanuel Macron - 2017 Or BE
  • PRESIDENT - Emmanuel Macron - 2017 Or BE
  • PRESIDENT - Emmanuel Macron - 2017 Or BE
  • PRESIDENT - Emmanuel Macron - 2017 Or BE
  • Président de la République Or BE

PRESIDENT - Emmanuel Macron - 2017 Or BE

Descriptif
1500563
280€

star_border
Description

Métal : Or 585‰
Qualité : Belle Epreuve
Diamètre : 21 mm
Poids : 3,494 g
Limite d'émission : 980 ex.
Présentation : Sous écrin


Emmanuel Macron a fréquemment déclaré qu’il devait son engagement politique à sa grand-mère, qui était principale de collège. Sa carrière commence alors qu’il est à Sciences-Po. Il effectue un stage au sein du cabinet de Georges Sarre, alors maire du XIe arrondissement de Paris. Il devient membre du Parti socialiste à l’âge de 24 ans et rencontre François Hollande en 2006 par l’intermédiaire de Jean-Pierre Jouyet dont il a fait connaissance lors de son passage à l’Inspection générale des Finances. En 2011, il décide de s’engager sérieusement en apportant son soutien à François Hollande lors de la primaire socialiste, alors même que Dominique Strauss-Kahn est encore dans la course et fait figure de favori. Cette fidélité lui vaudra d’être nommé secrétaire général adjoint de l’Élysée par le nouveau président. Durant la période où il occupe ce poste, il participe notamment à la création puis à la mise en place du Pacte de responsabilité et du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE).

En juin 2014, déçu de ne pas être appelé à siéger au gouvernement de Manuel Valls – François Hollande souhaitait qu’il ait un mandat électoral –, Emmanuel Macron quitte ses fonctions de secrétaire général adjoint. Mais, en août, lorsque trois ministres « frondeurs » décident de démissionner, il est rappelé pour remplacer l’un d’entre eux – Arnaud Montebourg – au ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique. À 36 ans seulement, il est le plus jeune ministre à ce poste depuis Valéry Giscard d’Estaing. Son orientation libérale – on le surnomme « l’anti-Montebourg » – et sa volonté d’assouplir les réglementations plaisent au MEDEF, mais complique ses relations avec le ministre des Finances et des Comptes publics, Michel Sapin, avec lequel il travaille néanmoins en étroite collaboration.

En tant que ministre de l’Économie, Emmanuel Macron présente dès décembre 2014 un projet de loi en conseil des ministres pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques. Cette « loi Macron » doit, selon lui, « déverrouiller l’économie française ». Elle « s’articule autour de trois grands principes : libérer, investir et travailler ». Le projet est adopté le 9 juillet 2015 après 400 heures de débats à l’Assemblée nationale et au Sénat, mais il a fallu que le Premier ministre Manuel Valls fasse jouer l’article 49.3 de la Constitution. Finalement, la loi est promulguée le 6 août 2015.

Après avoir lancé son nouveau mouvement, « En Marche ! », en avril 2016, il annonce sa candidature à l’élection présidentielle en novembre de la même année. Le 7 mai 2017, il l’emporte avec 66,1 % face à la candidate du Front national, Marine Le Pen.

2 ex. maximum par foyer.

Vos garanties & Avantages Collectionneur
  • Spécialiste de la numismatique depuis plus de 40 ans
  • Une sélection rigoureuse par des experts confirmés
  • Un service de qualité et personnalisé
  • Satisfait ou Remboursé