LOUIS XVIII (1755-1824)
  • LOUIS XVIII (1755-1824)
  • LOUIS XVIII (1755-1824)

LOUIS XVIII (1755-1824)

Descriptif
7501568
16€50

star_border
Description

Métal: Argentan
Diamètre: 34 mm
Poids: 21 g
Tranche : cannelée
Présentation : sous capsule
Atelier de gravure : Monnaies de Paris

 

Un quart de siècle après les troubles, les guerres et les gloires de la Révolution et de l'Empire, les Français retrouvent un monarque : Louis XVIII. C'est pour eux un inconnu, et nombreux sont ceux qui ignorent jusqu'à son existence. Mais doté d'une grande dignité, Louis XVIII se fait respecter et s'impose. D'une France ruinée, il a su faire une France riche et lui a rendu sa primauté politique et diplomatique en Europe.

Louis XVIII, né Louis Stanislas Xavier est le petit-fils de Louis XV, le frère de Louis XVI, et du comte d'Artois futur Charles X. Durant la tourmente pré-révolutionnaire, il acquiert une certaine popularité par ses prises de positions concernant une représentation plus équitable du Tiers- État et par son refus de rejoindre les “Princes” réfractaires, à la convocation des États Généraux.
Malgré cette lucidité, il est contraint à l'exil en 1791, gagne Coblence, puis enfin Vérone en 1795. À la mort de Louis XVI, il prend le titre de Régent et proclame le Dauphin, Louis XVII, Roi de France. A la mort de ce dernier, il prend sa succession et oeuvre de l'étranger pour faire de son titre de Roi de France une réalité. Son attente est d'abord contrariée par l'installation au pouvoir de Bonaparte en 1800. Louis XVIII recherche alors une nouvelle terre d'accueil : expulsé d'Italie, puis de Russie, il finit par se réfugier en Angleterre. “Il n'y a qu'un Bourbon qui puisse me succéder” dira Napoléon. Après 22 ans d'exil, en 1814, Louis XVIII retrouve la terre et le trône de ses ancêtres.

C'est la période dite “Première Restauration”. La France revient alors à une monarchie souhaitant concilier les institutions du Régime Impérial et celle d'une Monarchie Constitutionnelle. L'impopularité du Traité de Paris, les premières mesures malhabiles en faveur de l'ancienne noblesse et des émigrés, favorisent le retour de Napoléon : c'est la folie des cent jours. Louis XVIII retrouve le chemin de l'exil en Belgique où il s'établit avec un semblant de gouvernement.
Après le désastre de Waterloo, Louis XVIII retrouve son trône avec la tâche de le réorganiser, un pays secoué par la “terreur blanche” instaurée par les maquisards royalistes. Des mesures prises par une Chambre des Députés, “la chambre introuvable” Ultra royaliste ne rallient pas l'opinion et incitent Louis XVIII à dissoudre cette Assemblée. De nouvelles élections permettent au Roi et à son ministre, le duc de Richelieu, de mener une politique plus libérale et d'assainir les finances publiques. À Richelieu succède Decazes et de nouveaux pas sont effectués vers l'avènement d'une société plus démocratique avec l'abolition de la censure et du contrôle de la presse. Louis XVIII, dans son refus d'un rétablissement de l'Ancien Régime, se heurte aux Ultras, plus royalistes que le Roi. L'assassinat du duc de Berry, neveu du Roi, fils du comte d'Artois, met un terme à l'expérience libérale et c'est le retour à une politique plus réactionnaire avec la nomination de Villele.
Louis XVIII meurt le 16 septembre 1824 laissant le trône à son frère Charles X. Il fut le dernier Roi à avoir su garder son trône jusqu'à sa mort. Lors de son Couronnement en 1814 un pressentiment l'avait conduit à dire : “J'accepte la couronne et elle nous restera si je survis à mon frère. Mais si c'est lui qui me survit, je ne réponds de rien.” Les événements lui donnèrent tristement raison.

1855 : Naissance du roi Louis XVIII à Versailles
1793 : Louis XVIII se proclame régent du royaume
1795 : Se proclame roi de France
1824 : Mort du roi, à Paris le 16 septembre

Le saviez-vous ?
Le 16 septembre 1824, Louis XVIII mourait d'une hydropisie, les deux jambes gangrenées, mais Roi jusqu'au bout ; entendant dans son agonie, un médecin à son chevet dire à un de ses collègues : “Retirez-lui sa chemise”, le moribond rectifia “Retirez sa chemise à Sa Majesté !”

Vos garanties & Avantages Collectionneur
  • Spécialiste de la numismatique depuis plus de 40 ans
  • Une sélection rigoureuse par des experts confirmés
  • Un service de qualité et personnalisé
  • Satisfait ou Remboursé