Trésor du patrimoine utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur service (en savoir plus). En continuant votre navigation sur ce site vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte [ X ]
Envoyer, partager :  
Imprimer :
Envoyer à un ami :
 

Médaille Victoire - Liberté, Égalité, Fraternité

Métal : Cupronickel
Diamètre : 41 mm
Poids : 31 g
Présentation : sous capsule

La Seconde Guerre mondiale prend fin officiellement en Europe le 8 mai 1945, à 23h, au lendemain de la capitulation sans condition de l’Allemagne nazie, signée le 7 mai à Reims. Mais les chefs des gouvernements occidentaux alliés, Truman, Churchill et De Gaulle décident d’attendre le 8 mai à 15 heures pour proclamer officiellement la Victoire.

C’est une immense vague de joie, qui déferle alors sur la France, qui retrouve enfin : honneur, dignité et liberté. Du plus petit village aux grandes villes, les sirènes et les cloches des églises retentissent. La population en liesse descend dans la rue, sur les places publiques, devant les mairies… pour écouter l’annonce officielle de la capitulation allemande faite à la radio par le général de Gaulle et diffusée dans des haut-parleurs. Au bout de 6 ans d’une guerre effroyable, la République française renaît enfin, dont la devise “Liberté Égalité Fraternité” n’a jamais paru aussi émouvante aux yeux des Français en ce 8 mai historique.

Mais c’est à Berlin, le 9 mai 1945 à 0h16, dans le quartier général des forces soviétiques que Joseph Staline, le maréchal allemand Keitel, le maréchal russe Joukov, le maréchal de l’Air Tedder – envoyé par le général Eisenhower – assistés des témoins : le général de Lattre de Tassigny, pour la France et le général Spaatz pour les États-Unis, signent la fin des hostilités en Europe.

Les prémices de cette victoire, qui a changé le cours de l’histoire, se sont dessinées dès octobre 1942, quand la guerre prend alors un nouveau tournant, lors de la bataille d’El-Alamein. À partir de cette date, les armées allemandes subissent de nombreuses défaites et reculent sur tous les fronts. En février 1945, la ville de Dresde est écrasée sous les bombes. La jonction des troupes soviétiques et anglo-américaines a lieu le 25 avril 1945 au milieu de l’Allemagne, sur l’Elbe. La libération des camps de concentration et d’extermination par les Alliés, de janvier à mai 1945, suscite une indignation unanime et jette aux yeux du monde l’horreur et la barbarie du régime nazi.

Le 30 avril, le suicide d’Hitler, terré dans son bunker de Berlin, sonne le glas des espoirs de conquête de l’Allemagne. Il revient à son successeur, l’amiral Dönitz, de demander la cessation des combats aux puissances alliées. Mais, si cette capitulation le 8 mai 1945, symbolise la fin du conflit en Europe, la Seconde Guerre mondiale n’est pas encore terminée. Il faut encore attendre septembre 1945, après les deux attaques atomiques sur Hiroshima et Nagasaki, pour que les Japonais se rendent eux aussi sans conditions.

17,80 € 17,80 €
Quantité :

Référence 1551619

Date de mise à jour : 29/09/2016
Paiement sécurisé