Trésor du patrimoine utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur service (en savoir plus). En continuant votre navigation sur ce site vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte [ X ]
-66%
Envoyer, partager :  
Imprimer :
Envoyer à un ami :
 

Général Montgomery

Métal : Cupronickel
Diamètre : 41 mm
Poids : 31 g
Tranche : cannelée
Présentation : sous capsule

Bernard Law Montgomery naît à Londres le 17 novembre 1887. Dès 1908, il s’enrôle dans l’Armée britannique. Il est blessé durant la Première Guerre mondiale. Après son rétablissement, il est renvoyé au combat en 1916. Très vite, il apparaît comme un meneur d’hommes, au caractère bien trempé, au franc-parler, un véritable chef qui excelle dans la préparation physique et mentale de ses soldats et dès la fin de la “Grande Guerre”, il est déjà promu chef d’État-major de la 47e division britannique.


Durant l’entre-deux guerres, Montgomery poursuit sa carrière militaire et lors du début de la Seconde Guerre mondiale, il commande le 2e corps d’Armée britannique. Il va subir les terribles attaques des forces allemandes qui l’obligent à se replier. Il évacue ses troupes par Dunkerque et rejoint l’Angleterre le 1er juin 1942. Cette même année, la 8e Armée britannique est défaite en Afrique du nord par les soldats de l’Afrikakorps du redoutable “renard du désert”, le général allemand Erwin Rommel. En août, Montgomery est nommé par le Premier Ministre britannique Winston Churchill, à la tête de cette 8e armée.


C’est alors qu’en novembre 1942 survient la bataille d’El-Alamein où les troupes allemandes sont contraintes de battre en retraite jusqu’en Égypte. Cette bataille fut décisive durant la Seconde Guerre mondiale, car elle permit aux Britanniques de repousser les Allemands qui menaçaient depuis six mois la ville d’Alexandrie et le canal de Suez. Si ces derniers avaient réussi, ils auraient envahi une grande partie de l’empire britannique. Mais la supériorité de l’Armée anglaise et la domination de la mer Méditerranée par la Royal Navy empêcha le ravitaillement des troupes de Rommel. Cela permit à Montgomery de repousser en septembre la dernière offensive du “renard du désert” à Alam el Halfa.


À la suite de ses victoires successives face à Rommel, Montgomery est anobli et nommé Général. La bataille d’El-Alamein va conférer une certaine notoriété à Montgomery, on lui donne le surnom de “Monty”. C’est une personnalité vraiment atypique, il arbore son légendaire béret et un chandail au milieu de ses soldats, qu’il commande d’une main de fer. Son arrogance et parfois même son  mépris des conventions militaires lui valent la désapprobation de ses supérieurs. Malgré tout, Winston Churchill lui conservera toute sa confiance.


Envoyé en Sicile, Montgomery se bat aux côtés de l’Armée américaine commandée par le mythique général Patton. En prévision de la bataille de Normandie, il prend le commandement du 21e Corps d’Armée, qui doit prendre part à l’opération “Overlord”. Montgomery poursuit sa carrière militaire et son ascension, il est promu Maréchal le 1er septembre 1944. Jusqu’à la chute du 3e Reich et la reddition allemande, le 7 mai 1945, il reste à la tête du 21e Corps d’Armée. Après la guerre, il est maintenu à ses fonctions jusqu’en 1958. Sir Bernard Shaw Montgomery meurt le 24 mars 1976 près d’Alton dans le Hampshire à l’âge de 89 ans. Il eut des funérailles nationales à la chapelle Saint-Georges de Windsor. Il fait partie des plus grandes figures militaires de la Seconde Guerre mondiale.

 

6,00 € 6,00 € 17,80 €
Quantité :

Référence 1550779

Date de mise à jour : 11/01/2017
Paiement sécurisé