Trésor du patrimoine utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur service (en savoir plus). En continuant votre navigation sur ce site vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte [ X ]
Envoyer, partager :  
Imprimer :
Envoyer à un ami :
 

Anne d'Autriche (1601-1666)

Métal : Cupronickel
Diamètre : 41 mm
Poids : 31g
Tranche : cannelée
Présentation : sous capsule

 

Grande, belle, telle que l'ont peinte Rubens et Mignard, héroïne d'Alexandre Dumas, la reine Anne d'Autriche a suscité amitiés fidèles tout autant qu'animosités redoutables. Épouse de Louis XIII, elle devient régente du royaume en 1643 après la mort du souverain et confie le gouvernement au cardinal Mazarin. Elle lui apporta son soutien indéfectible pendant la Fronde, période au cours de laquelle elle montra une certaine habileté politique…

Née en 1601 à Valladolid en Espagne, fille aînée du Roi d'Espagne Philippe III et de l'archiduchesse Marguerite d'Autriche, Anne d'Autriche perd sa mère à l'âge de dix ans. Après la mort du souverain Henri IV, la Reine Marie de Médicis décide de se rapprocher de l'Espagne en mariant son fils Louis XIII à Anne d'Autriche. Le traité de Fontainebleau du 30 avril 1612 organise cette union qui sera célébrée quelques années plus tard à Bordeaux (le 25 novembre 1615). Anne d'Autriche devient ainsi Reine de France. Louis XIII et Anne d'Autriche n'ont que 14 ans. Le même jour, la soeur de Louis XIII, Elisabeth, épouse à Bordeaux le frère d'Anne, l'infant Philippe qui deviendra Philippe IV d'Espagne.

Les premières années de règne sont difficiles pour Anne d'Autriche : Marie de Médicis continue de porter la couronne et Anne d'Autriche est écartée du Conseil. Ne maîtrisant pas encore correctement le français, Anne d'Autriche décide de s'entourer d'une cour espagnole. Mais en 1617, Louis XIII finit par rejeter sa mère et la cour espagnole d'Anne d'Autriche est renvoyée.

Mêlée au complot de Chalais, qui prévoit l'assassinat de Richelieu, participant aux manoeuvres lors de la “journée des Dupes” (qui ont pour but de chasser le cardinal), Anne d'Autriche manque d'être répudiée en 1637, lorsqu'on découvre qu'elle entretient une correspondance secrète avec son frère, le roi d'Espagne Philippe IV, en guerre avec la France. Le cardinal Richelieu, doutant ainsi de la loyauté de cette reine d'origine espagnole, l'accuse à plusieurs reprises d'avoir comploté contre le roi et l'oblige à signer des aveux concernant cette correspondance. Son courrier est désormais ouvert, son entourage écarté et ses sorties étroitement surveillées.

Bien que belle, la reine est délaissée par Louis XIII car l'héritier tant désiré tarde à voir le jour. Après vingt-trois années de mariage, Louis Dieudonné, futur Louis XIV dit le Roi Soleil, naît le 5 septembre 1638 au château de Saint-Germain-en-Laye. Deux ans plus tard, un autre héritier suivra: Philippe, le futur duc d'Orléans. Lorsque Richelieu meurt le 4 décembre 1642, suivi par Louis XIII le 14 mai 1643, Anne d'Autriche est nommée Régente du royaume. Elle assure la régence avec le cardinal Mazarin (auquel on la prétend être liée par un mariage secret) que Louis XIII avant sa mort a désigné comme le successeur de Richelieu. De 1648 à 1653, le pays est en proie à une guerre civile : “la Fronde”, suscitée par les adversaires de l'autorité monarchique. Aidée et conseillée par Mazarin, elle tient tête à la Fronde et déploie toute son habileté politique.

Après la mort de Mazarin en 1661, Louis XIV se décide à gouverner personnellement. Anne d'Autriche se retire alors au Val de Grâce où elle meurt quelques années plus tard, en 1666.

1601 :Naissance d'Anne d'Autriche
1645 :Début de la construction de l'Église du Val de Grâce
1643 :Mort du Roi Louis XIII à Saint-Germain
1666 :Mort de la Reine Anne d'Autriche à Paris

Le saviez-vous ?
L'abbaye royale du Val de Grâce résulte de la promesse d'Anne d'Autriche de construire une église majestueuse s'il lui est donné la joie d'avoir un fils. En 1638, naît le futur roi Louis XIV et la construction de l'édifice débute sept ans plus tard (en 1645). Les travaux de la chapelle, sont confiés successivement aux architectes Mansart, Lemercier, Le Muet et Le Duc et les plus grands artistes de l'époque participèrent à son ornementation. Achevée à la fin des années 1660, elle est transformée en 1793 en hôpital militaire. Elle abrite aujourd'hui l'École d'application du service Le Val de Grâce. de santé des armées.

LIVRAISON OFFERTE(1)
DÈS 149€ D’ACHATS
LIVRAISON
SÉCURITÉ
PAIEMENT
SÉCURISÉ
PAIEMENT EN
4X SANS FRAIS
SATISFAIT
OU REMBOURSÉ
7 JOURS SUR 7
DE 8H À 20H