Trésor du patrimoine utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur service (en savoir plus). En continuant votre navigation sur ce site vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte [ X ]
Envoyer, partager :  
Imprimer :
Envoyer à un ami :
 

Georges Jacques Danton (1759-1794)

Métal : Cupronickel
Diamètre : 41 mm
Poids : 31 g
Tranche : cannelée
Présentation : sous capsule

Né à Arcis-sur-Aube, dans une famille d'huissiers et de procureurs de village, il perd son père, avocat, très jeune, c'est très naturellement qu'il s'orientera plus tard vers le droit. Après de médiocres études au petit séminaire de Troyes, puis chez les Oratoriens, il refuse d'entreprendre une carrière ecclésiastique. Danton part alors pour Paris, il travaille dans un cabinet d'avocat, puis il passe six mois à la faculté de Reims où il achète une licence en droit, comme il est possible de le faire à la fin de l'Ancien Régime. En 1787 on retrouve Danton à Paris en tant qu'avocat au Conseil du roi.

Un personnage phare de la Révolution

Ceux qui l'ont connu avant la Révolution le dépeignent comme un homme “modeste et silencieux”. Il ne joue alors aucun rôle dominant. Il faut attendre le 13 juillet 1789, pour voir Danton ameuter la foule contre la tentative de la Cour de briser l'Assemblée nationale. Dès la création du Club des Cordeliers, il gagne en popularité et s'impose comme l'un de ses plus brillants orateurs. En janvier 1790, il défend Marat accusé par l'Assemblée pour ses appels au meurtre. Danton s'oppose à la répression de la mutinerie des Suisses de la garnison de Nancy et attaque violemment La Fayette. Soupçonné d'être un des organisateurs de la journée du 17 juillet 1791, qui aboutit à la fusillade du Champ-de-Mars, il se réfugie en Angleterre. L'amnistie, qui accompagne le 30 septembre la séparation de la Constituante, lui permet de revenir en France. Le 6 décembre, il est élu second substitut du procureur de la Commune.

L'ami du petit peuple de Paris

L' ascendant qu' exerce Danton sur les clubs, l'Assemblée et les sans-culottes tient d'abord à son physique. Sa carrure puissante le fait surnommer : l'Atlas, le Titan, l'Hercule… Le 10 août 1792, artisan de la chute de la royauté, il en est le premier bénéficiaire. Il est nommé ministre de la Justice. Le 2 septembre 1792, devant l'invasion autrichienne menaçante, il proclame sa célèbre phrase : “De l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace !” Il est élu député de Paris le 5 septembre. Il quitte le gouvernement le 25 pour exercer à la Convention son mandat de député de Paris et fait proclamer “la République française une et indivisible”. En janvier 1793, Danton vote la mort du roi Louis XVI. Il participe à la création du tribunal révolutionnaire, en mars 1793, qu'il préside à partir de juillet, puis il entre au Comité de Salut Public. Mais Danton s'oppose alors à Robespierre. On lui reproche de ne pas faire face aux contre-révolutionnaires, même ses amis Jacobins n'apprécient guère son image de bon vivant, enclin à s'enrichir. Pour ces faits, le 10 juillet 1793 il est déchu de la direction du Comité au profit de Robespierre. Le 30 mars 1794, Danton est arrêté sous prétexte d'être un ennemi de la République. Jugé par le tribunal révolutionnaire, il est condamné à mort et guillotiné le 5 avril 1794.

1759 : Naissance à Arcis-sur-Aube
1792 : Il est nommé ministre de la Justice
1787 : Avocat au Conseil du roi
1794 : Le 5 avril Danton est guillotiné

Le saviez-vous ?
Hérault de Séchelles, l'un des principaux rédacteurs de la Déclaration des Droits de l'Homme, compagnon du dernier voyage de Danton vers la guillotine, descendit le premier de la charrette. D'un mouvement fraternel, il se tourna pour embrasser Danton. Mais le bourreau les sépara : “Imbécile ! lui dit Danton, tu n'empêcheras pas nos têtes de se baiser dans le panier.” Danton regarda alors le peuple, et parlant à l'exécuteur, il lui dit avec autorité : “Tu montreras ma tête au peuple, elle en vaut la peine.” Le bourreau obéissant la promena sur l'échafaud, tandis qu'un grand silence s'installait.

LIVRAISON OFFERTE(1)
DÈS 149€ D’ACHATS
LIVRAISON
SÉCURITÉ
PAIEMENT
SÉCURISÉ
PAIEMENT EN
4X SANS FRAIS
SATISFAIT
OU REMBOURSÉ
7 JOURS SUR 7
DE 8H À 20H