Trésor du patrimoine utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur service (en savoir plus). En continuant votre navigation sur ce site vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte [ X ]
Envoyer, partager :  
Imprimer :
Envoyer à un ami :
 

Pie X (1835-1914)

Métal : Cupronickel
Diamètre : 41 mm
Poids : 31g
Tranche : cannelée
Présentation : sous capsule

Issu d'une famille modeste et nombreuse (dix enfants), Giuseppe Melchiorre Sarto est né à Riese (province de Trévise en Italie) en juin 1835. Quand il termine avec succès ses études élémentaires, il décide d'entrer au séminaire de Padoue où il y reste neuf ans.

Ordonné prêtre en septembre 1858 à la cathédrale de Castelfranco, il célèbre sa première messe à Riese en novembre de la même année. Puis, il devient prêtre de Salzano en 1867. Quelques années plus tard, il quitte sa paroisse pour devenir directeur du grand séminaire de Trévise. Neuf ans après, il devient cardinal puis patriarche de Venise.

Lorsque le pape Léon XIII meurt en 1903, un conclave est organisé afin d'élire le nouveau pontife. Le cardinal Rampolla (collaborateur direct de Léon XIII) apparaît alors comme le favori et les premiers scrutins le confirment. Mais l'empereur d'Autriche François-Joseph oppose son veto contre Rampolla. C'est le cardinal Sarto qui est finalement élu par 50 voix à l'âge de 68 ans. Couronné le 9 août 1903, le nouveau pontife décide de prendre par la suite le nom de Pie X.

Dès le début de son pontificat, il décide d'abolir le droit d'exclusive (ou veto), pratique qui avait empêché Rampolla d'être élu. Grand réformateur, il abaisse l'âge d'admission à la première communion, ce qui lui vaut le surnom du pape de “l'Eucharistie”. Il restaure la musique sacrée, élabore un code de droit canonique, réforme la curie… Soucieux de maintenir l'intégrité des doctrines pontificales, il est malgré lui mêlé aux passions politiques et doctrinales auxquelles il riposte en condamnant en France la loi du 9 décembre 1905 sur la séparation de l'Église et de l'État. Auteur de nombreuses lettres encycliques, Pie X condamne formellement le modernisme, et publie en 1907 la célèbre encyclique “Pascendi Dominici Gregis” (lettre sur les erreurs du modernisme).

Le 20 août 1914, le bourdon de la basilique Saint-Pierre sonne le glas : “Un Saint est mort” proclame le peuple. Après 11 années de pontificat, le pape Pie X s'éteint au Vatican. Un monument en sa mémoire est érigé à Saint-Pierre de Rome pour le vingtième anniversaire de son accession au pontificat. Le 29 mai 1954, Pie XII le proclame Saint. Une basilique porte d'ailleurs le nom de Saint-Pie X à Lourdes. Parée d'immenses toiles représentant des Saints et des Bienheureux du monde entier et d'une cinquantaine de vitraux, c'est un véritable chef-d'oeuvre de 191 mètres de long et de 61 mètres de large !

LIVRAISON OFFERTE(1)
DÈS 149€ D’ACHATS
LIVRAISON
SÉCURITÉ
PAIEMENT
SÉCURISÉ
PAIEMENT EN
4X SANS FRAIS
SATISFAIT
OU REMBOURSÉ
7 JOURS SUR 7
DE 8H À 20H