Trésor du patrimoine utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur service (en savoir plus). En continuant votre navigation sur ce site vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte [ X ]
Envoyer, partager :  
Imprimer :
Envoyer à un ami :
 

Benoît XV (1854 -1922)

Métal : Cupronickel
Diamètre : 41 mm
Poids : 31g
Tranche : cannelée
Présentation : sous capsule

Giacomo Della Chiesa est né à Pegli, près de Gênes en Italie le 21 novembre 1854. Fils du marquis Giuseppe Della Chiesa et de Giovanna Migliorati, il suit un cursus scolaire classique, puis entre en 1871 à la faculté de droit de Gênes où il obtient quelques années plus tard un doctorat en droit civil. Il poursuit ensuite ses études au collège Capranica de Rome, spécialisé dans la formation des jeunes ecclésiastiques. Un parcours brillant qui le fait aussitôt remarquer par sa hiérarchie. Il est ordonné prêtre à la basilique Saint-Jean du Latran le 21 décembre 1878.

En 1883, il occupe la fonction de collaborateur du cardinal Rampolla à la nonciature de Madrid puis à la secrétairerie d'État dont il gravit tous les échelons. Nommé archevêque de Bologne en 1907, il doit attendre sept ans avant d'être élevé à la dignité du cardinalat.

Le 3 septembre 1914, sur la place Saint-Pierre une fumée indiscutablement blanche est observée de la cheminée de la Chapelle Sixtine : le nouveau Chef de l'Église est choisi. Giacomo Della Chiesa est élu pape au dixième tour de scrutin, à l'âge de 59 ans. Le nouveau pontife s'avance sur le balcon de la basilique et prononce devant ses nombreux fidèles, sa première déclaration. Un nouveau règne commence alors. Il prend ensuite le nom de Benoît XV en hommage à Benoît XIV (pape de 1740 à 1758), législateur de l'Église moderne.

Pacifiste, auteur de nombreuses encycliques, Benoît XV s'efforce à tout prix d'éviter l'entrée en guerre de l'Italie contre l'Empire d'Autriche-Hongrie, mais son action se révèle inefficace, puisque l'événement tant redouté a lieu le 24 mai 1915. Pendant son pontificat, des relations officielles sont établies entre le Vatican, le gouvernement français et d'autres nations européennes. Quelques années plus tard, il promulgue le nouveau code du droit canonique. En 1919, il fonde l'Institut pontifical oriental. La même année, en Italie, le pape décide de créer une université catholique, dont les fondations sont jetées à Milan. Un an plus tard, il canonise deux saintes françaises : Marguerite-Marie Alacoque et Jeanne d'Arc.

Parallèlement à son action diplomatique, il mène une politique humanitaire volontariste, et confie même à Eugenio Pacelli, futur pape Pie XII, la direction d'un service d'assistance aux blessés et prisonniers de guerre.

Le 22 janvier 1922, le pape Benoît XV atteint de la terrible grippe espagnole s'éteint à Rome. Il est âgé de 67 ans. Il reste dans l'histoire comme le pape qui a voulu rétablir la force du droit international face aux conflits armés.

17,80 € 17,80 €
Quantité :

Référence 1550613

Date de mise à jour : 13/01/2012

LIVRAISON SÉCURITÉ PAIEMENT SÉCURISÉ PAIEMENT EN 4X SANS FRAIS SATISFAIT OU REMBOURSÉ 7 JOURS SUR 7 DE 8H À 20H