Trésor du patrimoine utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur service (en savoir plus). En continuant votre navigation sur ce site vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte [ X ]
Envoyer, partager :  
Imprimer :
Envoyer à un ami :
 

Jean-Paul II

Métal : Cupronickel
Diamètre : 41 mm
Poids : 31g
Tranche : cannelée
Présentation : sous capsule

Karol Wojtyla naît le 18 mai 1920 à Wadowice, une ville industrielle près de Cracovie. La mort de sa mère alors qu’il est encore un tout jeune enfant le laisse seul avec son père, sousofficier de l’armée austro-hongroise. Ils partagent une existence modeste. A l’école primaire, puis ensuite au lycée, c’est un élève brillant, mais il excelle aussi dans les disciplines sportives. C’est en 1942, après la mort de son père, qu’il ressent la vocation sacerdotale. Il se met alors à étudier la théologie clandestinement, car la Pologne vit sous l’occupation allemande, qui ne cessera qu’en 1945.
Karol Wojtyla est ordonné prêtre le 1er novembre 1946. Il part à Rome, où il obtient un doctorat de théologie. De retour en Pologne, il est nommé curé de paroisse. Il poursuit des études de philosophie et enseigne l’éthique. En 1958, il est nommé par le pape Pie XII évêque auxiliaire de Cracovie, puis en 1963, Paul VI le fait archevêque. Le régime communiste trouve en face de lui un solide adversaire. Paul VI encourage sa fermeté et sa clairvoyance en le créant cardinal le 26 juin 1967.
Lors du conclave réuni en 1978 après la mort du pape Jean Paul 1er, le nom du cardinal Wojtyla n’était pas inconnu : alors qu’il n’était qu’archevêque, il avait participé au concile Vatican II (1962-1965), et son plaidoyer en faveur de la liberté des consciences et des cultes avait été remarqué. Aucun candidat italien ne parvenant à rallier les suffrages, le cardinal polonais fut élu finalement à une écrasante majorité. On n’avait pas connu de pape qui ne fut italien depuis le début du XVIème siècle ! Jean-Paul II a 58 ans. Il se veut le “pasteur universel de l’Église”.
Depuis le début de son pontificat, il multiplie les voyages proches (France, Belgique…) ou lointains (Amérique latine, Corée…). Il a donné quantité de lettres encycliques qui réaffirment à temps et à contretemps les vérités fondamentales de l’Église catholique. La fermeté de ses positions, qu’elles soient d’ordre éthique ou politique, ne laisse pas indifférent.
Le 13 mai 1981, alors qu’il traversait la place Saint Pierre, Jean-Paul II est atteint par une balle tirée par un jeune Turc, Mehmet Ali Agça. Il échappe de peu à la mort et se remet péniblement des interventions chirurgicales qu’il a dû subir. On se souvient qu’il a rendu visite à son assassin et lui a pardonné son geste.
Le pontificat de Jean-Paul II restera sans doute dans les annales : il est le premier souverain pontife à parcourir le monde et à se rendre aussi présent auprès des fidèles. Face à l’engagement et au dévouement de cet homme, croyants et athées s’accordent à reconnaître l’immense courage de ce pape d’exception.

LIVRAISON OFFERTE(1)
DÈS 149€ D’ACHATS
LIVRAISON
SÉCURITÉ
PAIEMENT
SÉCURISÉ
PAIEMENT EN
4X SANS FRAIS
SATISFAIT
OU REMBOURSÉ
7 JOURS SUR 7
DE 8H À 20H