Trésor du patrimoine utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur service (en savoir plus). En continuant votre navigation sur ce site vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte [ X ]
Envoyer, partager :  
Imprimer :
Envoyer à un ami :
 

La grotte de Lascaux

Métal : Cupronickel
Diamètre : 41 mm
Poids : 31 g
Tranche : cannelée
Présentation : sous capsule

Située en Dordogne, près du village de Montignacsur- Vézère, au coeur du Périgord noir, Lascaux est l'une des plus importantes grottes paléolithiques. Par le nombre impressionnant et la qualité esthétique exceptionnelle des oeuvres qu'elle renferme, elle est parfois surnommée : «la chapelle Sixtine de la préhistoire». Ses peintures et gravures n'ont pas pu faire l'objet de datations directes précises. Leur âge est estimé entre 18000 et 15 000 ans avant notre ère. Lorsque les «inventeurs» – découvreurs de trésor – ont mis à jour la grotte de Lascaux, en septembre 1940, ils n'ont sans doute pas pris conscience alors, de l'importance de leur trouvaille. Ils venaient de révéler au monde l'une des premières pages de l'histoire de l'humanité.

Un chef-d'oeuvre absolu, magnifiquement préservé

La grotte de Lascaux a été découverte en deux temps. Le 8 septembre 1940, un groupe de quatre promeneurs, découvre l'entrée de la cavité. Leur chien explore soudain un trou situé à l'endroit d'un arbre déraciné, faisant apparaître un orifice d'environ 20 cm. Mais il est impossible de l'explorer davantage, sans un minimum de matériel. Quatre jours plus tard, le groupe revient sur les lieux, éclaire et élargit l'orifice découvert. Les hommes pénètrent ainsi une toute première fois dans la grotte et y découvrent des peintures, aussi extraordinaires que surprenantes. Une descente est organisée en compagnie du maire de Montignac et de celui, qui deviendra par la suite l'un des guides du site. Dès 1940, Henri Breuil est le premier à authentifier Lascaux, la décrire et l'étudier. Il entreprend les premiers relevés et passe plusieurs mois sur place pour étudier les oeuvres. En 1949, d'autres fouilles sont engagées et de 1952 à 1963, de nouveaux relevés sont réalisés sur 120 m2 de calque comptabilisant 1433 représentations artistiques. 1 900 sont aujourd'hui répertoriées. Leurs thèmes principaux sont la faune, figurée par des chevaux, aurochs, bisons, cerfs, boeufs, ours, félins, bouquetins, etc., extrêmement épurés et réalistes.

15 000 et 18 000 ans avant notre ère datation de la grotte de Lascaux 1940 Découverte de la grotte par des promeneurs
1948 Ouverture au public
1963 Fermeture officielle par André Malraux
1975 Réalisation d'une réplique partielle

L'UN DES PLUS BEAUX TÉMOINS DE L'ART ANIMALIER DE LA PRÉHISTOIRE

La grotte de Lascaux est relativement petite : l'ensemble des galeries n'excède pas 250 mètres de long pour un dénivelé de 30 mètres environ. Sur la plupart des peintures, des flèches transpercent le flanc des animaux, comme pour présager une chasse fructueuse. Mais beaucoup de questions demeurent sans réponse ! Quel était le dessein de ces fresques surprenantes ? Quels rituels magiques pouvaient bien accompagner ces représentations symboliques ? Tout porte à croire que la grotte de Lascaux, audelà de la représentation figurative de scènes de chasse, était une sorte de sanctuaire dédié à un culte mystérieux, qui 20000 ans plus tard suscite toujours notre curiosité. Particularité : la grotte de Lascaux est classée Monument historique l'année même de sa découverte : le 27 décembre 1940. En octobre 1979, elle est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco.

Un point important
En 1948, l'accès de la grotte est aménagé, afin de permettre les visites touristiques. Un éclairage électrique est installé et un escalier est construit pour accéder plus aisément à «la salle des Taureaux». L'entrée est close par une porte en bronze. Dès 1955 des altérations sont constatées dues à l'excès de dioxyde de carbone généré par la respiration des visiteurs. La température trop élevée et l'éclairage artificiel provoquent la dissémination de colonies d'algues. Lascaux est en grand danger ! En 1963, André Malraux, ministre chargé des Affaires culturelles, décide d'interdire l'accès de la grotte au grand public. De 1965 à 1967 le système de régulation thermique et hygrométrique est modifié afin de recréer, les conditions naturelles de circulation d'air, qui avaient permis la conservation de Lascaux durant près de 20 000 ans. Au début des années 1970, une réplique partielle, d'une très grande fidélité, d'une partie de la grotte, est mise en oeuvre. Elle est ouverte au public en 1983.

17,80 € 17,80 €
Quantité :

Référence 1550603

Date de mise à jour : 13/01/2012

LIVRAISON SÉCURITÉ PAIEMENT SÉCURISÉ PAIEMENT EN 4X SANS FRAIS SATISFAIT OU REMBOURSÉ 7 JOURS SUR 7 DE 8H À 20H