Trésor du patrimoine utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur service (en savoir plus). En continuant votre navigation sur ce site vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte [ X ]
Envoyer, partager :  
Imprimer :
Envoyer à un ami :
 

La cathédrale de Strasbourg

Métal : Cupronickel
Diamètre : 41 mm
Poids : 31 g
Tranche : cannelée
Présentation : sous capsule

La cathédrale Notre-Dame de Strasbourg est un prodigieux chef-d'oeuvre, dont l'architecture, complexe et originale, mêle art roman et art gothique. Avec sa flèche de 142 mètres, elle a été l'édifice le plus haut du monde, de 1647 à 1874. Elle est reconnaissable par son unique clocher surmonté d'une flèche. Elle est la deuxième plus haute cathédrale de France après celle de Rouen. La cathédrale actuelle a été construite sur le site de plusieurs édifices religieux, dont le dernier fut détruit en 1176.

Un somptueux édifice d'inspiration française et allemande

Après le sinistre de la précédente cathédrale, Henri de Hasenbourg, nouvel évêque de Strasbourg de 1180 à 1190, décide la construction d'une nouvelle cathédrale. Elle se devait d'être encore plus belle que celle de Bâle, tout juste achevée. La construction débute en 1176, mais le chantier ne s'achève qu'en 1439. L'élévation commence par le choeur et le transept Nord, dans un style roman. Mais en 1225, un nouveau maître, qui connaît les chantiers gothiques survient, bouleversant le plan originel. Il décide de voûter le bras sud du transept, fait supporter les ogives par l'extraordinaire pilier des Anges et fait édifier le double portail du bras sud. Le frontispice de la cathédrale est richement illustré. Les tympans de ses trois portails, surmontés d'un double gable, sont consacrés à la vie du Christ. Au dessus, la rosace, oeuvre d'Erwin von Steinbach, en constitue le point central. Sa particularité unique est d'être composée d'épis de blé et non de saints, comme la coutume habituelle. Ils incarnent le symbole de la puissance commerciale de la ville. La façade se caractérise par son grand nombre de sculptures du XIIIe siècle. Le joyau de cet ensemble architectural est la galerie des apôtres, située au dessus de la rosace. Le portail principal, à l'ouest, est entouré de statues de prophètes et de martyrs, et a pour thème la Passion du Christ. Des scènes de l'Ancien et du Nouveau Testament sont également représentées.

1176 Début de la construction
1225 Introduction du style gothique
1439 Le chantier s'achève
1988 Classée au patrimoine mondial de l'UNESCO

LA STATUE D'UN HOMME OBSERVANT DEPUIS PLUS DE 780 ANS… L'intérieur de la cathédrale est doté d'un décor riche et varié. Le pilier des Anges, construit vers 1230, porte douze magnifiques sculptures. La première rangée représente les quatre évangélistes. Le groupe supérieur comprend le Christ, entouré d'anges portant les instruments de la Passion. Il y a aussi la statue d'un homme, accoudé à une balustrade. Une légende raconte qu'il s'agit d'un architecte concurrent de celui qui construisit Le pilier des Anges. Ce personnage aurait prétendu que jamais un seul pilier ne pourrait soutenir une si grande voûte et qu'il attendrait pour voir le tout s'effondrer. Son attente dure depuis près de 780 ans… Classée en 1988 au patrimoine mondial de l'UNESCO, la cathédrale de Strasbourg est visible de très loin dans la plaine alsacienne et peut être aperçue jusqu'aux Vosges et la Forêt-Noire.

Un point important
Le plan original de la façade, dessiné par Erwin von Steinbach, comportait à l'origine deux tours ! À sa mort, en 1318, les plans furent changés. Le projet d'une seconde tour revint régulièrement au cours des âges, de 1490 à 1880. Mais les différents projets furent abandonnés. La cause financière est évoquée le plus souvent, mais la plus plausible est l'évolution architecturale. Le style gothique et les hautes tours étaient passés de mode au XVe siècle. La rénovation culturelle fit place au style Renaissance. Il faudra attendre les XVIIIe et XIXe siècles pour que l'art gothique retrouve tout son prestige. Avec son clocher unique, qui lui confère une asymétrie atypique, la cathédrale de Strasbourg n'a pas fini de susciter la curiosité des touristes pour les siècles à venir.

17,80 € 17,80 €
Quantité :

Référence 1550595

Date de mise à jour : 13/01/2012

LIVRAISON SÉCURITÉ PAIEMENT SÉCURISÉ PAIEMENT EN 4X SANS FRAIS SATISFAIT OU REMBOURSÉ 7 JOURS SUR 7 DE 8H À 20H