Trésor du patrimoine utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur service (en savoir plus). En continuant votre navigation sur ce site vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte [ X ]
Envoyer, partager :  
Imprimer :
Envoyer à un ami :
 

La Maison Carrée de Nîmes

Métal : Cupronickel
Diamètre : 41 mm
Poids : 31 g
Tranche : cannelée
Présentation : sous capsule

Construite dans le centre de Nîmes, la Maison Carrée est un temple romain édifié au début de notre ère. Ce bâtiment est dédié à Caius et Lucius César, petit-fils et fils adoptifs de l'empereur Auguste et porte depuis le XVIe siècle, le nom de Maison Carrée. Dans le français ancien, toute figure géométrique ayant quatre angles était désignée par le mot « carré ». Un « carré long » correspondait à un rectangle et un « carré parfait » à notre carré actuel.

L'un des monuments les plus vieux du monde

La Maison Carré est inspirée par le temple d'Apollon à Rome et est très influencée par l'art grec. Elle comporte trente colonnes cannelées de style corinthien. Ses chapiteaux sont ornés de feuilles d'acanthe et d'une corniche agrémentée d'une frise très ornementée sur trois des côtés. L'histoire de ce remarquable édifice et de ses nombreuses fonctions ont été très tumultueuses. Après avoir été un temple, la Maison Carrée fut utilisée, du XIe au XVIe siècle, comme bureau des consuls –nom donné au Moyen Âge à certains échevins du Midi de la France – qui correspondrait aujourd'hui à un Hôtel de ville. Elle devint ensuite, maison d'habitation particulière, assemblée pour les juges, église, écuries… elle fut même convoitée par la Duchesse d'Uzès pour en faire un tombeau pour son mari. Au cours du temps, elle subit des transformations. L'intérieur fut divisé en plusieurs pièces, et même en deux étages. On y créa des voûtes, des fenêtres, une cheminée et un escalier à vis. La longue histoire de la Maison Carrée est très mouvementée et il est exceptionnel qu'elle nous soit parvenue dans un si bel état de conservation après tant de siècles.

1er siècle av J.C Construction de la Maison Carrée
XIe et XVIe siècles Elle devint maison consulaire de Nîmes
1795-1799 Lieu de réunion du Directoire
XIXe siècle Restauration importante

UNE MAGNIFIQUE RÉALISATION ARCHITECTURALE

Pour la construction de la Maison Carrée, plusieurs types de pierres ont été utilisés. Celles des gros murs ont été extraites d'une carrière à Sernhac à quelques kilomètres de Nîmes. Les pierres des bases des colonnes sont issues des mêmes carrières que celles qui servirent à construire l'Amphithéâtre. Les colonnes et les pierres de l'entablement ont été prises près du village de Fons. La Maison Carrée, aux proportions humaines et parfaites mesure 26 mètres de longueur, 15 de largeur et 17 de hauteur.

Un point important
Haut lieu touristique, aujourd'hui, la Maison Carrée renferme les salles d'exposition du musée des Antiques de Nîmes. En 1992, ce magnifique édifice a reçu une nouvelle toiture, reproduction fidèle de l'original antique, constituée de grandes tuiles plates «tegmen» et de tuiles canal « imbrices» moulées à la main. En 1993, juste en face de la Maison Carrée un bâtiment d'architecture contemporaine a été érigé : Le Carré d'Art, pensé comme le contrepoint moderne du bâtiment antique. Joyau architectural de Nîmes, la Maison Carrée subit régulièrement des travaux de restauration afin de lui préserver toute sa splendeur.

LIVRAISON OFFERTE(1)
DÈS 149€ D’ACHATS
LIVRAISON
SÉCURITÉ
PAIEMENT
SÉCURISÉ
PAIEMENT EN
4X SANS FRAIS
SATISFAIT
OU REMBOURSÉ
7 JOURS SUR 7
DE 8H À 20H