Trésor du patrimoine utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur service (en savoir plus). En continuant votre navigation sur ce site vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte [ X ]
Envoyer, partager :  
Imprimer :
Envoyer à un ami :
 

Jacques Germain Soufflot

Métal : Argent 800‰
Qualité : Belle Épreuve
Diamètre : 30 mm
Poids : 9,5g
Tranche : 
lisse 
Présentation : 
sous capsule

Né le 22 juillet 1713 à Irancy, dans le département de l’Yonne (Bourgogne), Jacques-Germain Soufflot va devenir l’un des plus prestigieux architectes du siècle des “ Lumières ” et le principal initiateur du style néo-classique dans l’architecture française. Son père est avocat au parlement de Bourgogne et occupe la charge de lieutenant de “ bailliage ” – de Bailli – terme régional, utilisé avant la Révolution française. Filiation oblige, il entreprend d’abord des études de droit, avant de découvrir sa véritable passion pour l’architecture. Au grand dam de son père, il abandonne ses études juridiques. À l’âge de 19 ans, avec 1 000 livres en poche, il quitte la demeure familiale, pour faire ses “ humanités ” et acquérir les enseignements nécessaires à l’exercice de son Art. C’est en Italie, berceau de la Renaissance, qui a fortement influencé les artistes français, que se porte le choix de Jacques-Germain Soufflot. En parfait autodidacte, il part étudier dans un premier temps les oeuvres architecturales de l’Antiquité grecque et romaine et leur influence considérable dans tout l’Occident. Puis il découvre, son “ Maître à penser… ”, l’un des plus grands architectes de tous les temps, qui inspire encore en ce XXIe siècle, les plus brillants créateurs et urbanistes : Andrea Palladio (1508-1580).

Jacques-Germain Soufflot est très impressionné par la diversité de l’imagination et du génie de Palladio. Au cours de son fructueux voyage en Italie, Soufflot découvre les sublimes villas palladiennes, les palais, les basiliques,… construits à Venise, Florence, Vicence,… L’élégance, les proportions, magnifiquement orchestrées et les symétries parfaites de ces somptueux édifices  finissent de conquérir le futur grand architecte. De 1733 à 1738, il est inscrit à l’Académie de France à Rome. À l’issue de sa formation, il revient en France et s’établit à Lyon où il effectue les plans d’agrandissement de l’Hôtel-Dieu. Il acquiert alors une renommée notable. Sollicité, il réalise de nombreux projets d’édifices publics, tels que la construction du quai Saint-Clair, l’ancien Opéra de Lyon,… et des demeures privées comme la maison des Génovéfains. De son séjour en Italie, J-G Soufflot a conservé le souvenir des dômes magnifiques des édifices de la Renaissance.

Jacques-Germain Soufflot fait alors la connaissance de la marquise de Pompadour, qui lui permet de rencontrer le marquis de Marigny, futur surintendant des Bâtiments de France. Ce dernier demandera à Soufflot de concevoir les plans de son propre hôtel particulier. Le surintendant nomme alors Soufflot contrôleur des bâtiments du Roi Louis XV et lui ouvre les portes de l’Académie royale d’architecture de Paris en 1749. Il dirigera un temps la prestigieuse manufacture des Gobelins. Mais la plus belle réalisation de Jacques-Germain Soufflot est sans conteste l’église Sainte-Geneviève à Paris, qui après la Révolution française, en 1791 va devenir le Panthéon, le monument républicain par excellence, dont le fronton est gravé de la célèbre devise “ Aux grands Hommes la Patrie reconnaissante ”. Comblé et couronné par la gloire posthume, le Panthéon deviendra la propre et dernière demeure de Jacques-Germain Soufflot, lors de l’entrée de ses cendres en 1829.

1713 : Naissance de Jacques-Germain Soufflot à Irancy dans l’Yonne.
1749 : J-G Soufflot devient Contrôleur des bâtiments du Roi.
1780 : Mort de Jacques-Germain Soufflot à Paris.

Le saviez-vous ?

En 1744, le roi Louis XV gravement malade, fait le voeu d’édifier – en cas de guérison – à la place de l’ancienne abbaye de Sainte-Geneviève, une nouvelle église. Rétabli, il tient parole... Le grand architecte Jacques-Germain Soufflot va pouvoir réaliser son chef d’oeuvre : le Panthéon, qui sera achevé dix ans après sa mort, par ses associés en 1790.

LIVRAISON OFFERTE(1)
DÈS 149€ D’ACHATS
LIVRAISON
SÉCURITÉ
PAIEMENT
SÉCURISÉ
PAIEMENT EN
4X SANS FRAIS
SATISFAIT
OU REMBOURSÉ
7 JOURS SUR 7
DE 8H À 20H