Trésor du patrimoine utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur service (en savoir plus). En continuant votre navigation sur ce site vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte [ X ]
-40%
Envoyer, partager :  
Imprimer :
Envoyer à un ami :
 

L'hôtel des Invalides - Argent BE

Métal : Argent 800‰
Qualité : Belle Épreuve
Diamètre : 30 mm
Poids : 9,5 g
Tranche : lisse
Présentation : sous capsule carrée

Situé dans la plaine de Grenelle – alors faubourg de Paris – ce vaste ensemble architectural est construit à partir de 1670 pour abriter l'institution fondée par Louis XIV, afin de recueillir les militaires invalides ou trop âgés pour servir. Le Roi-Soleil – dont la statue équestre orne le fronton central –, dans sa grande mansuétude souhaitait que «[…] ceux qui ont exposé leur vie et prodigué leur sang pour la défense de la monarchie passent le reste de leurs jours dans la tranquillité». (Édit royal de 1670). Il fait donc édifier un immense et magnifique hospice royal de style classique, destiné à loger les officiers et les soldats dans le besoin.

Un édifice militaire gigantesque

C'est l'architecte Libéral Bruant qui est choisi pour réaliser le projet. Dans un rectangle, il conçoit une organisation de cinq cours, perpendiculaires à la plus grande : « la Cour royale » créant ainsi une forme en T. Les travaux d'une première partie sont menés, assez rapidement, entre 1671 et 1677. De nombreux bâtiments à usage sont prévus : un hospice, un hôpital, une manufacture et un lieu de culte. Le projet de l'église, initialement prévu par Libéral Bruant, n'est pas retenu. C'est Jules Hardouin-Mansart qui est chargé de la construction, à partir de 1676. Il travaille également au pavillon d'entrée et aux infirmeries. La construction de l'édifice religieux dure près de 30 ans. Il s'achève en 1706, date de la remise des clés par l'architecte, à Louis XIV. L'église Saint-Louis des Invalides est un chef-d'oeuvre de l'architecture classique française. Elle s'inscrit dans une croix grecque. À l'extérieur, son magnifique dôme, doré à la feuille, est rehaussé de motifs et de trophées. Il est surmonté d'un lanterneau «à l'italienne». Le rez-de-chaussée et le premier étage sont dotés de hautes fenêtres et de colonnes. Ce magnifique monument parisien culmine à 101 mètres. À l'intérieur, la magnifique nef et sa voûte sont ornées des trophées militaires de la France. Bâtiment militaire oblige, c'est la dernière demeure des gouverneurs et de plusieurs grands maréchaux, tels Foch, Lyautey et naturellement Napoléon 1er, ainsi que son fils l'Aiglon, depuis 1940.

1670 Début de la construction de l'hôtel des Invalides
1706 Fin de la construction de l'église Saint-Louis des Invalides
1804 1re remise de la Légion d'honneur par Napoléon
1872 Les Invalides deviennent musée des Armées
1989 Le dôme de l'église Saint-Louis est redoré à la feuille

NAPOLÉON IER ET L'HÔTEL DES INVALIDES

Le 15 juillet 1804, Napoléon 1er prend possession de l'hôtel des Invalides, et y laisse attaché son nom pour l'éternité. Cette même année a lieu en la chapelle Saint-Louis des Invalides, la toute première remise de médailles de la Légion d'honneur par Napoléon aux officiers méritants. Sous la magnifique voûte sont accrochés les drapeaux et bannières pris à l'ennemi. Lors de la défaite de la campagne de Russie, en 1812, les soldats transportables, physiquement diminués, mais survivants sont admis à l'hôpital des Invalides. Ils ignoraient, que quelques années plus tard, en 1840, lors du retour des cendres de l'Empereur, ils partageraient la même sépulture grandiose.

Un point important
L' hôtel des Invalides est à l'origine un établissement militaire à fonction sanitaire, qui accueille à la fin du XVIIe siècle plus de 4 000 pensionnaires. Leur vie quotidienne est soumise aux exigences d'une caserne et d'un monastère. Ils sont divisés en compagnies, et les plus valides travaillent dans des ateliers de confection d'uniformes, de cordonnerie, de tapisserie et d'enluminures. Ces ateliers seront rapidement supprimés pour faire place à des chambrées supplémentaires, lors des campagnes de Russie et des grands conflits qui marquèrent le XXe siècle. L'hôtel des Invalides devient musée de l'artillerie en 1872 et musée historique des Armées en 1896. Il abrite encore aujourd'hui une centaine de retraités et d'invalides des armées françaises. En septembre 2008, le pape Benoît XVI célébra une messe sur l'esplanade des Invalides, devant 260 000 personnes dans le cadre de son voyage apostolique en France.

29,70 € 29,70 € 49,50 €
Quantité :

Référence 1520594

Date de mise à jour : 07/04/2015
LIVRAISON OFFERTE(1)
DÈS 149€ D’ACHATS
LIVRAISON
SÉCURITÉ
PAIEMENT
SÉCURISÉ
PAIEMENT EN
4X SANS FRAIS
SATISFAIT
OU REMBOURSÉ
7 JOURS SUR 7
DE 8H À 20H