Trésor du patrimoine utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur service (en savoir plus). En continuant votre navigation sur ce site vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte [ X ]

Actualité numismatique

Document sans nom

Programme 2014 de la Monnaie de Paris

Le 2 juillet dernier, la Monnaie de Paris a levé le voile sur son programme monétaire* de l’année 2014. Une année au cours de laquelle elle fêtera, entre autres, ses 1150 ans d’existence, participera aux commémorations de la Grande Guerre, s’engagera dans la lutte contre le Sida et mettra à l’honneur l’excellence à la française. En reconduisant le schéma de 2013, à savoir quatre univers et douze thèmes, elle réserve de belles nouveautés.


PAR CÉLINE RAUX-SAMAAN. ICONO : TRÉSOR DU PATRIMOINE
Programme 2014 de la Monnaie de Paris Les séries pérennes

• Europa : en 2013, la série Europa mettait à l’honneur le 50e anniversaire du Traité de l’Élysée, avec une pièce franco-allemande ; en 2014, il s’agira cette fois-ci de célébrer la coopération spatiale européenne. À l’honneur, l’Agence spatiale européenne (ASE), généralement désignée sous son acronyme anglais ESA (European Space Agency) et la célèbre fusée Ariane.

• La Semeuse inaugure une nouvelle thématique, « une série dans la série » : les monnaies qui ont marqué l’histoire française. En 2014, le denier de 864 sera à honneur. Il s’agit en fait de la première monnaie frappée par un atelier royal officiel mis en place par le biais de l’Édit de Pîtres (864), par Charles le Chauve, petit-fils de Charlemagne. Puis suivront, le franc à cheval (en 2015), le denier tournois (en 2016), le louis d’or (en 2017), l’écu de six livres (en 2018), le franc germinal (en 2019), puis le nouveau franc, qui fêtera ses 60 ans en 2020. Ce sera une réinterprétation des monnaies de l’époque et non une reproduction à l’identique.

• Les 2€ commémoratives. La première sortira au 1er semestre afin de célébrer le 70e anniversaire du Débarquement du 6 juin 1944. La seconde sera dédiée à la Journée mondiale contre le Sida (1er décembre) et pour chaque 2 € BU et BE achetées, 2 € seront reversés par la Monnaie de Paris à l’association Sidaction. À noter que pour la toute première fois ces versions BU et BE devraient être colorisées.

Les rendez-vous annuels

• Dans la série des sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, il s’agira cette fois-ci des rives parisiennes de la Seine, un périmètre inscrit au patrimoine mondial en 1991, et qui correspond à la portion de la Seine comprise entre le pont de Sully et le pont d’Iéna (et jusqu’au pont de Bir Hakeim pour la rive gauche). Couvrant 365 hectares, il inclut vingt trois des trente-sept ponts de Paris sur la Seine et les îles Saint-Louis et de la Cité dans leur intégralité. Le principe de base est d’associer un monument rive gauche et un monument rive droite, sans limite de temps à ce jour. En 2014, on trouvera la Tour Eiffel (qui célèbrera ses 125 ans) et le Palais de Chaillot.

• Dans la série Les grands navires français, on retrouvera le Pourquoi pas ?, le célèbre navire d’exploration polaire du commandant Charcot (1867-1936), Le Redoutable, premier sousmarin nucléaire français lancé en 1967, puis mis en service de 1971 à 1991, et enfin le Normandie, ce paquebot transatlantique qui demeure le symbole de la France des années 1930, le comble du luxe et du raffinement à la française.

• Les grands personnages de la littérature française mettront en avant « les moralistes », dans le sens où « leurs aventures apportent des pistes de réflexion morale ». Ce seront ainsi Eugène de Rastignac (Le Père Goriot, de Balzac), Candide (Candide ou lʼoptimisme, de Voltaire) et Harpagon (LʼAvare, de Molière).

• « De Clovis à la République, 1500 ans d’histoire de France » qui doit s’achever en 2015 avec Raymond Poincaré, Charles de Gaulle et François Mitterrand, connaîtra « une année de transition » en 2014. À l’honneur : Louis XIV qui régna de 1643 à 1715, Napoléon Ier, empereur des Français de 1804 à 1814 (si l’on excepte les Cent-Jours), et Napoléon III, proclamé empereur du 2 décembre 1852 – après son coup d’État du 2 décembre 1851 – au 4 septembre 1870, mais qui fut aussi le premier président de la République française (élu le 10 décembre 1848) sous le nom de Louis-Napoléon Bonaparte. Un soleil, des abeilles impériales et une aigle impériale les symboliseront réciproquement.

• Pour la deuxième année de la série « Un Art, un Artiste, un Lieu », dessinée par Christian Lacroix, ce sera : l’Opéra, Jean-Philippe Rameau (1683-1764), Les Indes galantes (1735). 2014 célèbre la 250e année de la mort de Rameau, un compositeur qui marque l’apogée du classicisme et dont l’opéra-ballet Les Indes galantes est la création la plus célèbre. • Enfin, au calendrier chinois ce sera l’année du cheval. Sortie prévue le 9 septembre 2013.

Les Projets de la Monnaie de Paris Quatre nouvelles séries

• La série « Héros de bande dessinée » sera remplacée par une « Série jeunesse » inaugurée par Le Petit Nicolas, et plus particulièrement Les Vacances du Petit Nicolas, une série littéraire de jeunesse imaginée et écrite en 1959 par René Goscinny et illustrée par Jean-Jacques Sempé, dit Sempé. Cela fera l’objet d’un coffret qui comprendra un livre, une médaille et un jeton représentant un nouveau franc, mis en circulation le 1er janvier 1960.

• Les Jeux d’été et d’hiver de la série des Jeux olympiques changent d’axe directeur et passent sur la célébration d’un grand événement annuel avec la Coupe du monde de football qui aura lieu, pour sa 20e édition, du 12 juin au 13 juillet 2014 au Brésil, pays le plus titré de cette compétition. À l’instar de la pièce consacrée à l’astronomie, la monnaie sera bombée : côté convexe le ballon, côté concave le stade.

La Première Guerre mondiale est l’occasion pour la Monnaie de Paris, du fait de toutes les commémorations qui auront lieu en France et ailleurs, de lancer une nouvelle série intitulée « Françaises et Français de la Grande Guerre », sur cinq ans. « Pas de casques à pointe, ni de tranchées », mais le parti pris des gens et des événements de la vie quotidienne. En 2014 : les femmes à la ville, la presse d’actualité et les taxis de la Marne. Le détail officiel de la série sera dévoilé avec la publication du catalogue 2014. De nombreuses commémorations de la Grande Guerre seront émises par les Mints européennes (comme l’Allemagne et l’Autriche), d’où la possibilité aux collectionneurs de se construire une collection très large.

• Enfin, la nouvelle série « L’excellence à la française » sera destinée à mettre en valeur les grands métiers d’art de la haute tradition française (joaillerie, haute couture, cristallerie, sellerie, entre autres) grâce à la technicité de la Monnaie de Paris. Ce projet sera réalisé avec le comité Colbert, dont la Monnaie fait partie, et qui rassemble 75 maisons françaises de luxe et 13 institutions culturelles. Cela se rapprochera de ce qui avait été réalisé par le passé avec le Taj Mahal avec Cartier & Goyard, puisqu’une pièce de 1 kg est prévue. Une série qui se veut « proche d’un niveau qui tutoie l’art contemporain ».

Les euros à valeur faciale

• Le Coq remplacera les Hercule pour une série de trois ans. Ce sera une réinterprétation par Joaquin Jimenez de la 20 francs or de Chaplain (1899-1928). En 2014 : la tête du coq ; en 2015, la tête et le poitrail ; en 2016 : le coq en entier. À chaque fois, la pièce de l’année précédente se retrouvera sur la suivante. À noter, sur le fond, les traits horizontaux et verticaux qui symbolisent, dans la représentation héraldique, le bleu et le rouge. L’entrée de gamme sera à 10 euros, mais les valeurs ne sont pas encore arrêtées. L’argent et l’or sont prévus.

• Pour sa deuxième année, « Les valeurs de la République » célèbrera à nouveau le socle des valeurs de la République. Après la version de Joaquin Jimenez en 2013, « un des plus grands dessinateurs contemporains français » donnera son interprétation.

• Enfin, une série de pièces circulantes à valeur faciale sur le thème des « 1 150 ans de la Monnaie de Paris » est prévue. Les valeurs faciales ne sont pas encore dévoilées, ni le titrage, par contre les quantités seront les suivantes : 101 150 exemplaires pour les pièces en argent et 1 150 exemplaires pour les pièces en or.

>> Tous nos articles de l'Euro & Collections